Qui sommes-nous?

Après des études, du travail, des voyages, Mylaine Massicotte a décidé de valoriser la terre sur laquelle elle habite avec son amoureux et d’y faire de grands jardins, avec l’aide de ses deux chevaux de trait. Pour elle, vouloir bien s’alimenter est devenu un acte dCopie de DetMe résistance dans une société inondée de malbouffe et veut contribuer à ce que les gens puissent aisément s’approvisionner en nourriture saine.

« Cet énergique brin de femme de 32 ans, levée dès potron-minet, enchaîne les saisons et chacune d’elles apporte son lot de tâches : tantôt les labours, tantôt la planification des jardins et l’achat de semences, les semis et la récolte d’eau d’érable, les plantations, la construction d’une serre et, bientôt, la récolte de noix et de glands. » Josée Blanchette dans Le Devoir

Son amoureux, David Lemieux-Bibeau, travaille comme ingénieur forestier dans la région. Méticuleux observateur, il distingue les fougères, les mousses, les champignons et les plantes rares. Il aime également faire pousser des arbres et arbustes et a démarré une petite pépinière. Il donne un bon coup de main au jardin par son entrain à récolter les concombres et les zucchinis et son intérêt pour la transformation des légumes.

Les Jardins d’En Haut est une ferme perchée sur Covey Hill, le point le plus élevé d’une région de pommes et d’érables. Nous sommes enthousiastes de contribuer à la diversification du paysage, à l’occupation du territoire et de remettre en valeur une terre qui se souvient encore du temps où c’était le plancher des vaches.

Nos valeurs: écologie – communauté – simplicité – efficacité

Nous souhaitons développer une entreprise qui répondra à nos besoins et sera le reflet de nos valeurs ainsi, ne pas sombrer dans la tentation de croître de manière indéfinie au gré du marché mais plutôt, gérer de manière à ce que nous puissions garder le cap sur nos objectifs et conserver un semblant d’équilibre dans un métier de fou. Nous aimons l’efficacité qui est le contraire du gaspillage et faisons en sorte que nos actions soient dirigées vers une constante amélioration de nos manières de faire.

Cultiver des légumes sains pour que nous puissions sainement manger.

S’enraciner dans une communauté pour faire croître les possibles.

Vivre simplement, pour que tous et toutes puissent simplement vivre.